Découvrez l’interview croisé d’Edith et Carla, en cohabitation à Paris

Camarage a organisé un entretien avec Edith, 63 ans, et Carla, 21 ans, en cohabitation dans le 17ème arrondissement de la capitale, depuis novembre 2022. Retour sur leurs expérience intergé !

  • Bonjour Edith et Carla, merci d’avoir accepté de témoigner ! Pourriez-vous vous présenter à la communauté en quelques mots ?  

Edith : Je m’appelle Edith, j’ai eu 63 ans le mois dernier. Je suis trésorière de profession, mais j’ai pris ma retraite l’année dernière. J’habite depuis 18 ans dans cet appartement, j’y suis très attachée. Le quartier a beaucoup changé depuis que je me suis installée, les choses changent vraiment rapidement. 

Carla : Moi c’est Carla, j’ai 21 ans. J’ai grandi près de Brest, en Bretagne. J’ai bougé à Paris pour mes études. Je suis à La Sorbonne en double licence Droit-Economie. 

  • Pourquoi s’être lancé dans la cohabitation entre générations ? 

Edith : Je cherchais un peu de compagnie et un peu d’aide pour certaines choses du quotidien, notamment avec le numérique. Donc c’est vrai que j’ai été assez vite convaincue par le projet. C’est quand même très pratique de pouvoir demander un coup de main de temps en temps ! Et puis, c’est agréable de vivre avec une jeune quand le tout est un peu cadré. Le fait qu’il y ait un contrat, ça rassure beaucoup. Ça permet de mettre tout au clair et d’éviter les problèmes. 

Carla : J’aime beaucoup les ambiances un peu familiales et je ne voulais pas vivre seule. J’avais pensé me mettre en coloc’ avec des jeunes de mon âge mais je pense que ça aurait pu ne pas bien se passer, surtout au niveau du ménage. Je me suis dit qu’en vivant avec une personne âgée, non seulement je n’aurais pas le souci de la propreté mais en plus je retrouverais une ambiance assez chaleureuse. 

  • Quel est le plus de cette cohabitation au quotidien ? 

Edith : Elle me montre comment me servir de mon ordinateur et de mon portable. L’autre jour, elle m’a appris à télécharger une application et à numériser des documents. C’est vraiment satisfaisant parce que je sens que petit à petit, je deviens autonome. Ces moments-là sont aussi l’occasion de parler un peu de la vie, de nos émotions ou de se raconter notre journée. Heureusement, on n’échange pas que sur le numérique ! 

Carla : Je me sens vraiment bien entourée, ce qui est essentiel. Je suis étrangère et ma famille n’est pas en France. Edith c’est un peu comme une maman ici pour moi, je me sens vraiment en confiance avec elle ! 

  • Vous recommanderiez cette expérience ? 

Edith : Absolument ! J’aime beaucoup vivre avec quelqu’un d’autre, le contact humain est tellement important ! C’est une vraie richesse de pouvoir vivre ça. 

Carla : Oui complètement. C’est vraiment agréable de ne pas se sentir seule. Je sais qu’il y a quelqu’un quand je rentre, et je trouve que ça fait vraiment la différence. 

  • Pourquoi être passé par Camarage ?

Edith : C’était un peu le hasard, mais un heureux hasard alors ! J’ai vu une affiche à la Mairie du 17e, et j’ai appelé le numéro indiqué pour avoir plus d’informations. J’ai apprécié le sérieux de votre accompagnement et des jeunes qui m’ont été présentés.  Quand on décide de louer une chambre, c’est quand même important que la personne soit de confiance. Passer par vous m’a éviter de chercher des gens par moi-même. 

Carla : Je cherchais un peu partout un logement et puis je suis tombée sur Camarage sur Facebook. Votre équipe m’a vraiment mise en confiance et j’ai apprécié le fait que vous fassiez un vrai suivi. Vous êtes là au cas où, ce qui est important. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :