Découvrez l’interview croisé d’Annie et Keddyne, en cohabitation à Marseille

L’équipe de Camarage a organisé un entretien avec Annie et Keddyne, en cohabitation à Marseille depuis août 2022. Enthousiastes, le duo semble s’être lié d’une belle amitié !

  • Bonjour Annie et Keddyne, merci de témoigner ! Pouvez-vous nous parler des moments que vous partagez ? 

Annie : On part ensemble au travail le matin. Sa fac est sur mon chemin donc je le dépose en voiture. C’est des moments sympas, on discute et on se motive pour la journée ! Sinon on dîne souvent ensemble, avec lui, mon mari et ma mère qui est assez âgée. On se raconte nos journées et on aime bien parler culture. C’est facile avec lui, donc je lui ai même proposé de passer les fêtes de fin d’année avec nous. 

Keddyne : J’aime beaucoup discuter avec Annie, qui me raconte tout un tas de choses sur la culture française et l’Histoire. Je suis étranger, donc ça me permet d’en apprendre pas mal sur différents sujets. 

  • Quel est le petit plus de cette cohabitation au quotidien ?

Annie : Ça apporte un petit renouveau. Depuis que Keddyne est là, on a toujours des dîners assez animés et des discussions différentes. C’est un jeune très ouvert et ses points de vue sont toujours intéressants. Et puis aussi, ça me facilite le quotidien. Je sais que quand je pars, il y a toujours quelqu’un pour s’occuper de mes chiens. 

Keddyne : Annie est vraiment très gentille, donc c’est juste agréable de vivre avec elle en fait. Elle me fait découvrir des plats français et elle me donne plein de conseils sur la vie en général. Elle m’a même offert un manteau parce qu’elle me disait qu’il faisait super froid à Marseille l’hiver ! 

  • Vous recommanderiez cette expérience ?

Annie: Oui, bien sûr ! Quand les enfants partent, ça fait un peu vide. Même si ce n’est pas pareil, accueillir un jeune apporte beaucoup de vie, une ouverture, et de bonnes conversations.

Keddyne : Oui, je recommande fortement. C’est une expérience formatrice. On apprend beaucoup en cohabitant avec les plus âgées et on profite aussi d’un super cadre de vie avec un logement confortable.

  • Des conseils pour ceux qui hésitent encore à sauter le pas ? 

Annie : Je sais que les gens ont peur d’accueillir quelqu’un qu’ils ne connaissent pas. Je pense que ce genre de crainte est vraiment nourri par les médias et ce qu’on peut voir à la télé. Si j’avais un conseil, je dirais d’avoir confiance. Il y a tellement de belles personnes et de belles possibilités de rencontres ! Pourquoi ne pas s’ouvrir aux autres, plutôt que de se refermer ? Je dirais aussi que, pour les personnes âgées seules, c’est rassurant d’avoir une présence. Quand nous sortons avec mon mari, je suis contente de savoir que Keddyne est à la maison pour ma mère. Quand on part en weekend, je sais aussi qu’il donne à manger à nos animaux.

Keddyne : Je pense qu’il faut simplement oser ! Après ça va tout seul. J’ai eu la chance de tomber sur Annie et sa famille, qui est tellement accueillante avec moi. Je ne rentre pas pour Noël, je reste à Marseille. Toute la famille d’Annie va venir et on va fêter Noël tous ensemble ! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :